Doc - Parc Sahamalaza - Voyage Madagascar  

© 2017 dmnqdumas@gmail.com

Documentation Parcs Nationaux de Madagascar

Le Parc National Sahamalaza


Le Parc National Sahamalaza Iles Radama, est situé dans le Nord Ouest de Madagascar, entre les Baies de Narindra et de Mahajamba au Sud et les Baies d’Ampasindava et Nosy Be au Nord. La Baie de Ramanetaka - Sahamalaza en fait partie. C’est une réserve riche en écosystèmes. Les coordonnées GPS de son point central sont 47° 42’ 05’’ de longitude Est - 14° 09’ 50’’de latidude Sud

 

Le Parc National est situé à 75 km au Nord de la ville d’Analalava par voie maritime et à 100 km au Sud de Nosy Be/Hellville. En empruntant la Route Nationale N°6, reliant Mahajanga à Antsiranana, il se trouve à 121 Km d’Antsohihy vers le Nord et à 96 km d’Ambanja vers le Sud. Cinq (5) communes rurales du district d’Analalava abritent le Parc National Sahamalaza-Nosy Radama : Ambolobozo, Befotaka Nord, Maromandia, Ankaramy et Anorotsangana à cheval sur la région de la Sofia et de la région de la Diana. Le Parc National a une superficie de26.035 ha divisée en plusieurs parcelles : - Parcelle Marine : 12 696 Ha - Parcelle côtière de Mangrove : 5 796 Ha - Parcelle terrestre de Forêt littorale : 7 483 Ha

 

La faune


Les mammifères
Elles sont concentrées dans la partie Nord-Est de la presqu'île de Sahamalaza
L'espèce phare de cet habitat est le lémurien Euleumur macaco flavifrons, gravement menacé d'extinction et dont l'existence est connue surtout dans les forêts de la presqu'île de Sahamalaza. Ses yeux bleus caractérisent cette espèce.
E. Flavifrons figure parmi les espèces les plus menacées au monde. Soixante dix sept (77) individus de l'Eulemur ont été inventoriés dans trois vestiges de forêt naturelle, à savoir la forêt d'Analavory, la forêt d'Anabohazo et la forêt d'Ankarafara.
L'
Eulemur vit en groupes de cinq à six individus. La population d'Eulemur de la presqu'île de Sahamalaza est isolée des autres groupes par la Route Nationale N°6, qui forme une bande déboisée et d'habitation humaine de plus en plus large.
Six (6) autres espèces de lémuriens sont également rapportées. On y trouve parmi eux le Phaner furcifer, Fork marked dwarf lemur qui est quasi-menacé, Eulemur macaco flavifrons ou Black lemur, gravement menacé d'extinction, l’Hapalemur griseus occidentalis
On y trouve aussi le Fossa, la plus grande espèce de carnivore de Madagascar.


L’avifaune
L'inventaire des oiseaux de la forêt d'Analavory a aboutit à quarante et une (41) espèces d'oiseaux, dont 16 sont endémiques à Madagascar, 14 sont endémiques à la région des Mascareignes et 11 sont non endémiques.
Parmi les espèces endémiques recensées on trouve le Newtonia brunnericauda, le Coua cristata, le Buteo brachypterus, le Lophotibis cristata, le Neomixis tenella


L’herpetofaune
Un bref inventaire a permis d'identifier 3 espèces d'amphibiens dont 2 Ranidae et un Rhacophoridae.
Par ailleurs, on y a recensé 20 espèces de reptiles dont :
- Sept (7) Gekkonidae,
- Trois (3) Scincidae,
- Un (1) Iguanidae,
- Un (1) Gerrhosauridae,
- Deux (2) Chamaeleonitidae,
- Un (1) Boidae,
- Cinq (5) Colubridae.


La flore


Les Mangroves
La superficie des mangroves est estimée à environ 10.000 ha. La mangrove côtière de la côte de Maromandia couvre environ 8000 ha, dont 3000 ha pour le delta de la rivière Andranomalaza. Les mangroves constituent également une bande à épaisseur variable, qui enveloppe toute la presqu'île de Sahamalaza.

Les forêts littorales
L'inventaire floristique des forêts de la presqu'île de Sahamalaza a permis de recenser deux 220 espèces regroupées dans 68 familles, dont 56 sont des Dicotyledones, 10des Monocotyledones et 2 des Fougères. Le taux d'endémisme à Madagascar est de 42,2%.


La faune et flore marine


Les Récifs coralliens
En général, un site de récifs coralliens présente entre 80 et 110 espèces de coraux et invertébrés et environ 50à 60 espèces de poissons.
Les fonds étendus de faible profondeur de la baie de Ramanetaka sont des habitats privilégiés pour les holothuries. Actuellement les holothuries sont menacées par une surexploitation importante. Les plongeurs locaux ont su identifier vingt (20) espèces d'holothuries à l'aide de livres.  
Deux cent dix huit (218) espèces de coraux et d'invertébrés et 168 espèces de poissons ont été répertoriés dans les récifs coralliens de la Réserve de Biosphère.
Les classes coralliennes les plus diverses sont :
- les Acropora avec trente deux (32) espèces,
- les Favidae avec seize (16) espèces et
- les Poritidae avec onze (11) espèces.

Les poissons
Vous observerez des poissons de la famille des Chaetodons (Poisson papillon) avec quinze (15) espèces, de la famille des Demoiselles et Cromis avec vingt quatre (24) espèces sont les plus diverses.

 

Une Réserve de Biosphère


L’Aire Protégée Marine et Côtière de Sahamalaza - Iles Radama du fait de la richesse de sa biodiversité mérite d’être valorisée. Elle a été classée en Parc National, de la catégorie II de l’Union Internationale de la Conservation de la Nature (UICN), par le décret 247-2007 du 19 mars 2007 pour conserver les paysages, les écosystèmes, des espèces et de la variabilité génétique. Le Parc a été inauguré le 19 Juillet 2007.
Le Parc National Sahamalaza - Iles Radama est considéré comme Aire Centrale de la Réserve de Biosphère. Les diverses parcelles du Parc National Sahamalaza - Iles Radama offrent deux catégories de potentialités qu’elles soient côtières et marines ou terrestres.
Marin : récifs et barrières coralliens, zone d’herbier, fonds sablo-vaseux avec ses coraux et invertébrés.
Mangrove : les 8 espèces de palétuviers connues de Madagascar, habitats d’espèces d’oiseaux endémiques.
Forêt : forêt littorale sèche de basse altitude, habitat de lémurien endémique local.

Un Parc Marin d’exception

Les récifs coralliens de Lagna et Ankakabe ont été des sites d'observation fréquente de tortues de mer, dont le lieu de nidification est la plage orientale de Nosy Valiha.. Une zone de concentration des tortues de mer se trouve à Nosy Faly.
La Baie de Ramanetaka s'étend entre les Iles de Nosy Valiha et Berafia et la presqu'île de Sahamalaza. Elle est caractérisée par des profondeurs moyennes de 15 à 25m, mais atteint des profondeurs maximales d'environ 40m. De nombreux récifs coralliens remontent en surface et forment des fonds de pêche importants pour la population locale.
Environ à 5-10 km à l'Ouest des Iles Radama remonte une barrière corallienne ancienne, qui sur son côté occidental forme le tombant continental de Madagascar.

Un Parc Terrestre


Le relief de la partie terrestre est accidenté et composé des chaînes de collines ondulées, qui culminent à 355 m dans la partie Sud (Colline d'Anambohazo) et à 405 m dans la partie Nord-Est (Colline d'Ankitsiky). Les collines accidentées occupent une vaste partie de la zone terrestre et la superficie des bas-fonds terrestres est très restreinte. Par contre, la superficie de Mangrove sur fonds vaseux est large.
Le relief est disséqué par des petites rivières saisonnières, qui sont en crue de janvier à mars, mais se tarissent progressivement à partir du mois d'avril jusqu'au mois de septembre

 

 

POUR VENIR A MADAGASCAR

Les circuits et séjours présentés sur ce site sont  gérés par différentes agences réceptives ou/et prestataires officiant sur la Grande Ile depuis de nombreuses années.

Elles/ils sont sélectionnés en fonction de leur connaissance de la partie de l'ile ou se déroule votre circuit ainsi qu'en fonction de leur particularité.

Ce sont également elles et eux qui gèrent la partie facturation de votre circuit.

 

voyage-madagascar.net est le site-catalogue d'un consulatnt en tourisme à Madagascar relayé sur le terrain par des équipe Franco-Malgache réceptifs de plusieurs agences de voyage françaises. Vous trouverez sur ce site, une page de contact pour recevoir des informations sur le voyage, les infos pratiques, les différents circuits classiques (Découvertes malgaches, nature malagasy, hautes terres aux sables blancs, les pangalanes, la grande boucle du sud, Tsingy et Baobabs), les circuits randonnées (La route du sud, mada du nord au sud, de Diégo à Nosy Be, Antalaha cap Massoala Tana, Zafimaniry Andringitra Vezo, et Tana Fort Dauphin), Grandes randonnées (des orchidées aux jacinthes d’eau, des orchidées aux Aloès et au pays des pierres), Treks (combiné Zafimaniry Betsiléo Tanala, Ibity Isalo Makay Vezo, Ankaratra Mont Ibity Pic Boby Makay Vezo et Tsiribihina Tsingy Baobabs Makay Vezo), des circuits VTT, des circuits Eau Vive et Cabotage, Circuits Quad, circuits à thème, camp Vezo, circuits Accessibles, circuits croisières, séjours solidaires, birdwatching, des circuits à la carte, les conditions générales ainsi que des liens partenaires.