Doc - Parc Andohahela - Voyage Madagascar  

© 2017 dmnqdumas@gmail.com

Documentation Parcs Nationaux de Madagascar

Le Parc National Andohahela

Le parc national d’Andohahela se trouve dans l’extrême Sud-Est de Madagascar. Son atout ? Andohahela est la seule aire protégée malgache à abriter une forêt dense et humide au Sud du Tropique de Capricorne. Elle est aussi la passerelle naturelle qui relie l’écorégion de l’Est à celle du Sud. GPS : 24º30'Sud - 25º02'Sud et 46º32'Est - 46°54'Est.

 

Le parc national d’Andohahela se trouve dans la région de l’Androy, à mi-chemin entre les districts de Taolagnaro et d’Amboasary-Sud en empruntant la Route nationale n°13. Elle s’étend sur 76020 ha, d’une altitude de 120 à 1 972 mètres.

 

Le paysage, la faune et la flore sont d’une étonnante variété à Andohahela, entre autres, parce que le parc réunit en son sein le Sud et l’Est. Comme dans la plupart des parcs nationaux de l’île, le taux d’endémisme y est important.

La faune
Andohahela abrite : 12 espèces de lémuriens et 5 d’entre elles sont des lémuriens de forêt sèche ; 129 espèces d’oiseaux, 75 espèces de reptiles et 50 espèces d’amphibiens, dont quatre vivent en forêt sèche. Les lémuriens sont les plus recherchés par les touristes. Mais le Maki ou Lemur catta remporte le palmarès. Gris avec une queue annelée de blanc et de noir, et haut de 50 cm, le Maki, qui vit en groupe, peut être vu à Ihazofotsy.

Le meilleur de la faune d’Andohahela
1. Le Sifaky ou Propithèque de Verreaux (Propithecus verreauxi) est un lémurien familier des bush épineux. On trouve les Sifaky en groupe à Mangatsiaka et d’Ihazofotsy.
2. Le lémur à collier roux ou Eulemur collaris. D’une couleur marron orangé, ce lémurien a un beau collier doré. On le retrouve à Malio et Manangotry. E. collaris n’est pas solitaire comme on peut le considérer parfois ; c’est une espèce qui peut vivre en grand groupe (multimâles multifemelles), mais il pratique le système « fusion-fission », c’est-à-dire que le groupe peut se diviser en plusieurs petits sous-groupes ou solitaire pour réduire la compétition quand la nourriture est peu abondante.
3. Le Newtonia fanovanae, un oiseau de 15 à 20 cm de hauteur est de couleur grise. Solitaire et insectivore, il vit généralement à Manangotry et ses parages.
4. Parmi les reptiles d’Andohahela, on trouve le Chalarodon madagascariensis ou Sitry. Son corps, long de 200mm, est d’un jaune moucheté de marron.  Le Sitry est un insectivore.
5. Le Sitrimbato ou Oplurus quadrimaculatus  est un reptile dont le corps allongé mesure 390mm. Il est jaune tacheté de marron et quatre lignes courent le long de son corps.
6. Le Do ou Acranthophis dumerili est un serpent de 320 cm. Son corps jaune est parsemé de tâche marron. Le Do est ovipare et se nourrit de rats.
7. Le Newtoni d’Archbold Newtonia arcboldi, une espèce localisée dan le Sud de Madagascar. Cette espèce est très commune à Andohahela.
8. Andohahela est marqué par la presence des espèces de la forêt pluviale de l’Est (l’Oxylabe à gorge blanche Oxylabes madagascariensis, le Mystacornis Mystacornis crossleyi) ainsi que de l’Ouest (la falculie mantelée Falculea palliata, le Tisserin sakalave Ploceus sakalava).

La flore
Plus d’un millier d’espèces végétales cohabitent à l’intérieur du parc national d’Andohahela. On recense six des onze espèces de Didieraceae endémiques du Sud; 207 espèces et variétés de fougères dont plus de 90% en forêt humide. Et enfin, des espèces de palmiers endémiques d’Andohahela et ses environs. Le bouquet que forment la végétation, les forêts tropicales et humides et les épineux favorise l’épanouissement du Dypsis decaryi ou palmier trièdre. C’est le palmier le plus endémique dans cette région.

Le meilleur de la flore d’Andohahela
1. Le palmier trièdre ou Dypsis decaryi est une plante endémique locale : c’est un palmier à trois faces. On peut le trouver toute l’année à Tsimelahy.
2. Le Pachypodes ou Baobab nain, une plante rabougrie que l’on retrouve toute l’année à Tsimelahy.
3. L’ Alluaudia procera, arbre pieuvre connu sous le nom de  Fantsiolitse. Endémique du Sud de Madagascar, cette plante est retrouvée toute l’année à Ihazofotsy et Mangatsiaka. Cette plante épineuse, haute de 8 à 12m, fleurit en  août  et septembre.
4. Le Diospiros sp, bois d’ébène ou maintifo. Arbre à feuille verte et tronc marron foncée, il peut atteindre jusqu’à 20 m de haut. Il fleurit en juin et porte ses fruits en juillet.
5. La vanille sauvage aussi appelée Vahinamalo. Cette liane épiphyte est une plante endémique, sans feuille et ornée d’une grande fleur blanche. Elle fleurit d’août à septembre.
6. Le Ravenala ou arbre du voyageur est endémique de Madagascar. Il mesure entre 4 et 12 m et ses feuilles et ses troncs sont verts. Le Ravenala fleurit toute l’année.
7. Le Dracaena reflexa ou Hasina de son nom malgache est haut de 6 à 12m. Toute l’année, ses feuilles sont verdoyantes et ses fleurs épanouies.

 

L’histoire d’un parc
Le parc national d’Andohahela est classé Patrimoine Naturel Mondial de l’Atsinanana depuis 2007.  À sa création, en 1939, en tant que Réserve Naturelle Intégrale, Andohahela s’étendait sur 30 000 hectares. En 1966, sa superficie a été relevée à 76 020 hectares répartis en trois parcelles.  Andohahela est devenu un Parc National en 1997. En 1999, le Parc est le Lauréat des Meilleurs Nouveaux Projets Ecotouristiques de l'année. Il remporte le Prix du Silver Otter Award, à Londres. Depuis toujours, les Antandroy et les Antanosy ont habité dans cette région. Ils vivent de l'agriculture, l’apiculture et l'élevage. Les bénéfices tirés des droits d’entrée dans le parc d’Andohahela ont permis de financer plusieurs microprojets pour les 77 000 villageois des communes environnantes.


Une oasis dans le désert
Andohahela est très représentative du Grand Sud malgache. On y trouve des fourrés xérophiles : le bush africain. Paradoxalement, le parc possède aussi une forêt dense et humide, la seule au Sud du Tropique du Capricorne.  Car Andohahela est le lien entre  l’écorégion de l’Est et celle du Sud. Les cours d’eau nés au cœur de ces forêts denses ne tarissent pas. À l’Ouest coule le fleuve Mandrare, grossi par ses deux affluents, la Mananara et la Manambolo. À l’Est jaillissent les rivières de Manampanihy qui fuit vers le Nord-Est, et de l’Andriambe qui rejoint le Sud-Est. Avec un tel réseau hydrographique, Andohahela a de quoi arroser les régions de l’Androy et de l’Anosy.

 

La croisée de l’Est et du Sud
Andohahela est la croisée des écorégions de l’Est et du Sud, le climat est très différent entre les trois parcelles du parc. Il fait chaud et humide dans les versants Est des chaînes montagneuses de l’Anosy. La température moyenne oscille entre 20 et 24°C. 
Le versant occidental est sec pendant sept ou huit mois dans l’année. La saison pluvieuse tombe en janvier et février mais c’est une pluie qui ne persiste pas.  La température moyenne est de 22 à 26°C. Le climat oscille entre le sec et l’humide dans la forêt-charnière entre l’Est et le Sud.

POUR VENIR A MADAGASCAR

Les circuits et séjours présentés sur ce site sont  gérés par différentes agences réceptives ou/et prestataires officiant sur la Grande Ile depuis de nombreuses années.

Elles/ils sont sélectionnés en fonction de leur connaissance de la partie de l'ile ou se déroule votre circuit ainsi qu'en fonction de leur particularité.

Ce sont également elles et eux qui gèrent la partie facturation de votre circuit.

 

voyage-madagascar.net est le site-catalogue d'un consulatnt en tourisme à Madagascar relayé sur le terrain par des équipe Franco-Malgache réceptifs de plusieurs agences de voyage françaises. Vous trouverez sur ce site, une page de contact pour recevoir des informations sur le voyage, les infos pratiques, les différents circuits classiques (Découvertes malgaches, nature malagasy, hautes terres aux sables blancs, les pangalanes, la grande boucle du sud, Tsingy et Baobabs), les circuits randonnées (La route du sud, mada du nord au sud, de Diégo à Nosy Be, Antalaha cap Massoala Tana, Zafimaniry Andringitra Vezo, et Tana Fort Dauphin), Grandes randonnées (des orchidées aux jacinthes d’eau, des orchidées aux Aloès et au pays des pierres), Treks (combiné Zafimaniry Betsiléo Tanala, Ibity Isalo Makay Vezo, Ankaratra Mont Ibity Pic Boby Makay Vezo et Tsiribihina Tsingy Baobabs Makay Vezo), des circuits VTT, des circuits Eau Vive et Cabotage, Circuits Quad, circuits à thème, camp Vezo, circuits Accessibles, circuits croisières, séjours solidaires, birdwatching, des circuits à la carte, les conditions générales ainsi que des liens partenaires.