Birdwatching - Bemahara - Voyage Madagascar  

© 2017 dmnqdumas@gmail.com

BIRDWATCHING

BEMARAHA

 

 

Le Parc National Tsingy de Bemaraha est localisé dans le Centre - Ouest. C’est le premier site malgache inscrit comme Patrimoine Naturel Mondial et Patrimoine Culturel National. Les Tsingy avec ses pics karstiques, font la renommée internationale de ce Parc. Voici « Le » Site qu’il faut visiter absolument ! GPS : 44°34’ à 44°57’ de longitude Est et 18°12’ à 19°09’ de latitude Sud.

 

Le Parc National de Bemaraha s’étend sur 157 710 Ha avec 100 km de long du Nord au Sud et 10 à 40 km de large d’Est en Ouest. Sa partie sud jouit du statut de Parc National avec 72.340 ha de superficie. Sa partie nord qui a le statut de Réserve Naturelle Intégrale, couvre 85.370 ha. C’est au Sud que l’on trouve les Tsingy, pinacles spectaculaires dont l’accès est extrêmement difficile. Cette formation karstique s’étend à perte de vue, une forêt de pics et d’ergots de rochers qui donne un ensemble impressionnant.

  • La faune

    Bemaraha est un haut lieu d’endémisme et de diversité biologiques. Les scientifiques estiment que l’endémisme général de ce parc est de 86,7% et l’endémisme écorégional, de 47%. Onze espèces de lémuriens y sont répertoriées, 5 familles de chauve-souris,
    103 espèces d’oiseaux. Le répertoire des reptiles et des amphibiens est aussi large, puisque Bemaraha en possède 34 espèces toutes endémiques. Ce n’est là qu’une avant-première de vos découvertes.

    Le meilleur de la faune de Bemaraha

    1. Le Cheirogalus medius ou Kelilbohoho et le Microcebus murinus ou Tilitiliva se rencontrent à Bemaraha. Cheirogaleus medius est un petit lémurien à pattes courtes au métabolisme bien adapté aux fluctuations saisonnières de l’ouest de Madagascar.

    2. L’Avahi cleesei ou Dadintsifaka, de la famille des Indriidae est un lémurien endémique local.

    3. L’Hapalemur occidentalis ou Bekolà est un lémurien endémique régional de la famille des Hapalemuridae.

    4. Le Pteropus rufus ou Fanihy de la famille des Pteropopidae est également un chauve-souris endémique.

    5. Parmi les carnivores, l’Eupleres goudotii ou Kary de la famille des Viveridae est aussi une espèce endémique nationale.
     
    6. Le Galidia elegans occidentalis ou Vontsira est une espèce carnivore endémique locale de la famille des Herpestidae.
     
    7. Le Sorohitra ou Mirafra hova, de la famille des Alaudidae est un oiseau endémique malgache.

    8. Le Vintsirano ou Alcedo vintsoides ou Alcedinidae est un oiseau endémique de Bemaraha.

    9. Le Voronadabo -Fonimaitso ou de Bemaraha.

    10. Le Soimangabe ou Nectarina notata et le Soimangakely ou Nectarina souimanga de la famille des Nectarinidae sont deux oiseaux endémiques

    11. Chez les reptiles, le Mabuya tandrefana de la famille des scincidae est une espèce endémique du Melaky.

    12. Le hatsakatsaka, ou Chalarodon madagascariensis est un iguane endémique de Bemaraha.
     
    13. Chez les amphibiens, le Heterixalus carbonei est une grenouille endémique locale
        
    14. L’ Amaruis nossima antsingyi, un papillon de la famille des Nymphalidae est endémique de Bemaraha.

    La flore

    Le Parc National Tsingy de Bemaraha a une végétation aussi originale qu’endémique. Il a une forêt dense sèche caducifoliée essentiellement tropophile - typique de l'écorégion de l’Ouest, entrecoupée de savanes dans l’Est. Sa végétation est sèche sur les dalles calcaires et humides dans les canyons. 86% des 650 espèces végétales répertoriées sur Bemaraha sont endémiques. Elles se sont adaptées au climat aride. Pour les unes, les feuilles se sont transformées en épines pour retenir l’eau, c’est le phénomène de la spinescence. Pour les autres, les troncs se grossissent pour emmagasiner l'eau ; c’est la pachycaulie. Certaines plantes assèchent leur appareil végétatif et vivent au ralenti avant la saison pluvieuse ; c’est la reviviscence. Enfin, d’autres plantes ont tout simplement choisi de réduire leur taille et deviennent des arbustes nains. Malin, non ?

    Le meilleur de la flore de Bemaraha

    1. Le Sakoambanditsy ou Poupartia gummifera Sprague ex Jum de la famille des Anacardiaceae

    2. Le Sakoanala ou Poupartia minor (Bojer) L. Marchand de la famille des Anacardiaceae

    3. Le Vontaky Pachypodium sofiense de la famille des Apocynaceae

    4. Le Vahitsindy ou Plectaneia rhomboidalis Jum. Et Perr de la famille des Apocynaceae 

    5. Le Mafaipoty Pleiokirkia leandrii Cap. de la famille des Kirkiaceaest une plante endémique locale

Histoire d’un parc

Les qualités biologiques, géologiques et archéologiques dont l’Antsingy lui ont conferé, en 1927, le statut de Réserve Naturelle Intégrale n°9. Il est déclaré site du Patrimoine Mondial  l’Unesco en 1990 et Patrimoine Culturel National en 1991. En 1997, une partie de la Réserve est devenue un Parc National. Les Tsingy de Bemaraha sont divisés en deux catégories, I et II, si l’on se réfère au classement de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN). C’est donc une aire protégée de catégorie I, gérée principalement à des fins de recherches scientifiques et/ou de surveillance continue de l’environnement. C’est aussi une aire protégée de catégorie II, pour protéger l’intégrité écologique des écosystèmes et donner les possibilités de visites traditionnelles ou spirituelles, scientifiques, éducatives, récréatives et touristiques, dans le respect du milieu naturel et de la culture des communautés locales.

Les Sakalava vivent dans la région de Bemaraha. Traditionnelle et conservatrice, cette tribu protège l’aire protégée par la loi des fady et des tabous.


Habiter dans une cathédrale ?

Bemaraha est un massif calcaire très accidenté. Des grottes et des gorges ont été creusées par le fleuve Manambolo dans son sillage. L’Ouest a un relief très déchiqueté, recouvert d’une forêt dense sèche. C’est un monument de calcaires qui donne un des paysages naturels les plus spectaculaires au monde.

De la forêt dense sèche à la végétation buissonnante xérophytique, des Tsingy aux forêts humides et des savanes, Bemaraha est synonyme d’habitats naturels pour de nombreux et différents écosystèmes. Cela fait de ce parc, un centre d’endémisme pour la faune et la flore. C’est, au monde, l’une des aires protégées les plus riches en biodiversité, particulièrement dans un écosystème karstique. Autant dire que ces animaux et ces plantes habitent dans une cathédrale naturelle !
 
L’Antsingy, ce château d’eau !


Le complexe des Tsingy assure aussi une mission écologique. C’est le château d’eau qui approvisionne tout le plateau de Bemaraha et le grenier à riz du Melaky. Les cours d’eau qui drainent l’Antsingy ne sont pas permanents. Ce ne sont pas ces rivières qui prennent source dans l’Antsingy qui arrosent les parties basses de la région mais la forêt du plateau calcaire. La forêt retient les eaux de pluies, pour la laisser s’infiltrer tout au long de l’année en alimentant les sources. Et toute la région dépend ainsi de l’Antsingy ! Ici, le climat tropical sec a deux saisons très contrastées, pluvieuse de novembre à avril, et sèche entre mai et octobre.

Je vous indique ici les sites les plus remarquables pour l'observation des oiseaux à Madagascar. Je suis à votre disposition pour vous construire, avec vos préférences, un circuit qui corresponde à votre budget et au temps dont vous disposez. Je peux mettre à votre disposition des guides spécialisés qui sauront vous faire découvrir toutes les richessses de l'avifaune de Madagascar.

Contactez moi ICI

POUR VENIR A MADAGASCAR

Les circuits et séjours présentés sur ce site sont  gérés par différentes agences réceptives ou/et prestataires officiant sur la Grande Ile depuis de nombreuses années.

Elles/ils sont sélectionnés en fonction de leur connaissance de la partie de l'ile ou se déroule votre circuit ainsi qu'en fonction de leur particularité.

Ce sont également elles et eux qui gèrent la partie facturation de votre circuit.

 

voyage-madagascar.net est le site-catalogue d'un consulatnt en tourisme à Madagascar relayé sur le terrain par des équipe Franco-Malgache réceptifs de plusieurs agences de voyage françaises. Vous trouverez sur ce site, une page de contact pour recevoir des informations sur le voyage, les infos pratiques, les différents circuits classiques (Découvertes malgaches, nature malagasy, hautes terres aux sables blancs, les pangalanes, la grande boucle du sud, Tsingy et Baobabs), les circuits randonnées (La route du sud, mada du nord au sud, de Diégo à Nosy Be, Antalaha cap Massoala Tana, Zafimaniry Andringitra Vezo, et Tana Fort Dauphin), Grandes randonnées (des orchidées aux jacinthes d’eau, des orchidées aux Aloès et au pays des pierres), Treks (combiné Zafimaniry Betsiléo Tanala, Ibity Isalo Makay Vezo, Ankaratra Mont Ibity Pic Boby Makay Vezo et Tsiribihina Tsingy Baobabs Makay Vezo), des circuits VTT, des circuits Eau Vive et Cabotage, Circuits Quad, circuits à thème, camp Vezo, circuits Accessibles, circuits croisières, séjours solidaires, birdwatching, des circuits à la carte, les conditions générales ainsi que des liens partenaires.