Birdwatching - Baie de Baly - Voyage Madagascar  

© 2017 dmnqdumas@gmail.com

BIRDWATCHING

Baie de Baly

 

 


Le Parc National Baie de Baly se trouve dans le Nord Ouest. Il est connu pour être l’alliance réussie entre deux biodiversités différentes : l’écosystème terrestre et l’écosystème marin et côtier. La baie de Baly est l’unique habitat de la tortue endémique Angonoka, une tortue qui ne sort pas des frontières de Soalala. GPS : 45° 00’ - 45° 35’ Est, et les latitudes 15° 56’ - 16° 12’ Sud

 

La Baie de Baly est à 150 Km de Mahajanga, au cœur des communes de Soalala et d’Ambohipaky. Le parc s’étend sur 57 142 ha. Ses grands fleuves sont la Kapiloza, frontière du parc au Sud, et l’Andranomavo qui se jettent dans le Canal de Mozambique et dans la Baie de Baly.

 

La biodiversité du parc

La faune

La faune de Baie de Baly est pour les passionnés de vie sauvage un authentique paradis. On y retrouve 13 espèces de mammifères dont six primates, quatre rongeurs, deux carnivores et une espèce artiodactyle. 37 espèces de reptiles, huit espèces d’amphibiens et 122 oiseaux dont 55 oiseaux d’eau ont été enregistrés dans le parc. 86% des espèces de grands oiseaux d’eaux nichant en colonie de Madagascar vivent dans la baie. En effet, le parc est un site de nidification des oiseaux d’eaux. Mais c’est la tortue Astrochelys yniphora qui est la mascotte de Baie de Baly. Enfin, le parc abrite trois espèces de lémuriens diurnes et cinq espèces nocturnes.

Le meilleur de la faune de baie de Baly

1. L’Angonoka, tortue à soc, ou Astrochelys yniphora est l’animal le plus emblématique de Baly, car endémique de cette région. Il a un plastron muni d’une proéminence antérieure. Rencontrez-la dans le circuit à Beaboaly entre décembre et mai.

2. L’Aigle pêcheur de Madagascar Haliaeetus vociferoides, de son nom malgache Ankoay est un rapace endémique de Madagascar. C’est la seule espèce de rapace diurne classée à l’état critique (CR). Elle est distribuée le long de la côte Ouest de Madagascar, de Belo-sur-Mer au Sud et d’Antsiranana au Nord. 3. Propithecus deckeni et Eulemur rufus sont des lémuriens connus tous deux sous le nom de Bemosary. E. rufus est une espèce cathémérale, c’est-à-dire, elle peut être active aussi bien pendant le jour que pendant la nuit. P.deckeni est quant à lui une espèce diurne. On les trouve à Baie de Baly toute l’année.

4. Le Héron crabier blanc Ardeola idae. C’est une espèce migratrice et endémique de Madagascar.

La flore

129 espèces reparties dans 109 genres appartenant à 66 familles sont recensées dans la forêt de Baie de Baly. Parmi cette flore, on retrouve  24 espèces de Fabaceae, 9 Apocynaceae, 9 Euphorbiaceae, 8 rubiaceace, 7 anacardiaceae. Les espèces ligneuses les plus fréquentes sont les Gyrocarpus americanus et les Erythrephleum coumanga.

Le Parc National de Namoroka, à côté, vous offre le paysage pittoresque de ses Tsingy et de ses grottes. Quatre rivières permanentes prennent naissance dans ce parc national qui assure ainsi l’alimentation en eau des villages avoisinants.

 

L’histoire d’un parc

Le Parc National Baie de Baly a été inauguré en 1997.  Ce parc national forme avec celui de Namoroka un Complexe d’aires protégées qui est géré en régie directe.  La majorité des habitants de la Baie de Baly sont Sakalava. 25% sont des migrants tels les Betsirebaka, Betsileo, Merina, Bara, Tsimihety et Antandroy.  Ils sont agriculteurs, éleveurs et pêcheurs et généralement de confession musulmane. 
 
La baie de l’Angonoka !

Le parc national de la baie de Baly a une particularité qui le rend précieux pour la conservation : il est non pas le dernier mais l’unique refuge au monde de l’Angonoka, aussi appelé Geochelone yniphora. C’est une tortue rare dans son propre habitat naturel, le fourré à Perrierbambos madagascariensis, lui aussi endémique de Soalala. Les lacs et marais parsemés ici et là dans le parc protègent aussi de grands oiseaux d’eaux migrateurs qui vivent en colonie, des tortues d’eau douce classées « en danger » comme l’Erymnochelys madagascariensis et des espèces  de mammifères marins menacées comme le Dugong Dugong.

 

Quand la mer rencontre la terre

La Baie de Baly est aussi l’unique parc qui conserve en son sein deux milieux naturels diamétralement opposés,  l’écosystème terrestre et l’écosystème marin : la forêt et la savane. C’est une alliance qui a permis la naissance d’un bois de première catégorie, selon la classification du Ministère chargé des Eaux et Forêts : l’Erythrophleum couminga ou Koumanga. La Baie de Baly longe le littoral occidental de Madagascar. Le relief n&’est pas très encaissé: les plus hautes altitudes avoisinent les 50 m dans l’Ouest et les 80 m dans l’Est. Au cœur du parc, le sol  ferrugineux tropical couvre la majeure partie de la région. La baie repose sur une carapace sableuse qui recouvre les roches gréseuses et calcaires sédimentaires caractéristiques de l’Ouest de Madagascar.  

Entre mousson et alizé

Il fait chaud et légèrement humide à Soalala. La saison sèche dure 7 mois, d’avril à octobre. La température moyenne avoisine les 27°. Mars est le mois le plus chaud avec 28°C. Juillet est un mois « froid » avec 24°C ! L’alizé austral souffle toute la journée pendant la saison sèche. Il rend l’hiver sec, à cause de l’effet de fœhn.

Je vous indique ici les sites les plus remarquables pour l'observation des oiseaux à Madagascar. Je suis à votre disposition pour vous construire, avec vos préférences, un circuit qui corresponde à votre budget et au temps dont vous disposez. Je peux mettre à votre disposition des guides spécialisés qui sauront vous faire découvrir toutes les richessses de l'avifaune de Madagascar.

Contactez moi ICI

POUR VENIR A MADAGASCAR

Les circuits et séjours présentés sur ce site sont  gérés par différentes agences réceptives ou/et prestataires officiant sur la Grande Ile depuis de nombreuses années.

Elles/ils sont sélectionnés en fonction de leur connaissance de la partie de l'ile ou se déroule votre circuit ainsi qu'en fonction de leur particularité.

Ce sont également elles et eux qui gèrent la partie facturation de votre circuit.

 

voyage-madagascar.net est le site-catalogue d'un consulatnt en tourisme à Madagascar relayé sur le terrain par des équipe Franco-Malgache réceptifs de plusieurs agences de voyage françaises. Vous trouverez sur ce site, une page de contact pour recevoir des informations sur le voyage, les infos pratiques, les différents circuits classiques (Découvertes malgaches, nature malagasy, hautes terres aux sables blancs, les pangalanes, la grande boucle du sud, Tsingy et Baobabs), les circuits randonnées (La route du sud, mada du nord au sud, de Diégo à Nosy Be, Antalaha cap Massoala Tana, Zafimaniry Andringitra Vezo, et Tana Fort Dauphin), Grandes randonnées (des orchidées aux jacinthes d’eau, des orchidées aux Aloès et au pays des pierres), Treks (combiné Zafimaniry Betsiléo Tanala, Ibity Isalo Makay Vezo, Ankaratra Mont Ibity Pic Boby Makay Vezo et Tsiribihina Tsingy Baobabs Makay Vezo), des circuits VTT, des circuits Eau Vive et Cabotage, Circuits Quad, circuits à thème, camp Vezo, circuits Accessibles, circuits croisières, séjours solidaires, birdwatching, des circuits à la carte, les conditions générales ainsi que des liens partenaires.