A la carte - Eau Vive et Cabotage -Voyage Madagascar  

© 2017 dmnqdumas@gmail.com

CIRCUITS   A LA CARTE

Modules "EAU VIVE ET CABOTAGE"

1 - "La descente de la Katsaoka"

Points Forts

  • A 30mn de Tananarive.
  • Se fait dans la journée.
  • Visite du Lemur's Park incluse.
  • Petite randonnée pédestre.
  • Visite du Domaine Saint François.

 

Tout d'abord, vous partez de votre hôtel vers 7h30 du matin pour une visite du "Lemur's Park" situé à 25 km d'Antananarivo sur la RN1. Vous avez l'occasion de pouvoir admirer de très près 9 espèces de lémuriens en liberté dans ce parc créé de toute pièce, compris les arbres qui y ont été plantés. C'est une occasion unique de pouvoir approcher et photographier ces sympathiques animaux avec les commentaires très intéressants et pertinents des guides du parc.

A l'issue de cette visite, vous prenez possession de vos embarcations pneumatiques  et de vos gilets de sauvetage pour attaquer la descente d'une partie de la rivière Katsaoka qui ne présente aucune difficulté technique et reste accessible à tout public. Vous avez environ 2 heures de navigation facile et agréable à travers les paysages de l'Imerina.

La Katsaoka est une rivière paisible en dehors de quelques seuils situés à la hauteur du parc. Selon la saison, nous flottons, glissons sur des dalles de granite, ou bien même nous portons sur quelques mètres pour franchir ces obstacles très modérés. Le courant est faible pendant la saison sèche et la descente reste d'un niveau familial 12 mois pas an ne nécessitant pas de condition physique particulière.

Les écosystèmes de la région se sont bien modifiés et la flore est relativement peu exotique, malgré quelques vues intéressantes sur les reboisements d'Ambatomirahavay. c'est une forêt de pins, mais d'une taille respectable. Quelques bosquets de la végétation originelle subsistent encore péniblement, mais dans l'ensemble rien de très original en dehors des nombreux vergers d'agrume. La faune est beaucoup plus intéressante et bien que le dernier crocodile ait probablement disparu de la région depuis des générations, les amateurs d'oiseaux seront satisfaits de leur balade. Vous pouvez admirer de nombreux martins pécheurs qui trouvent des refuges parfaitement protégés des rongeurs dans le lit e la rivière creusé par les crues, mais aussi des aigrettes, ombrettes, hérons cendrés, chouettes, cardinal, bergeronnettes...

Les activités agro-pastorales sont assez intenses sur ce parcours. Rizières, champs de manioc, et de maïs, pâturages, vergers. La terre est entretenue, mise en valeur par ces paysans Merina qui vivent bien loin de la capitale et de sa modernité.

Les rencontres sont fréquentes avec les enfants immédiatement attirés vers la rivière par nos passages, sourires, signes de main, cris de joie ou d'excitation, rires et commentaires fusent dans l'air tranquille de cette campagne à la porte de la ville.

Au terme de cette descente, vous abandonnez vos embarcations pour une courte randonnée d'une heure environ qui vous emmène au travers d'une belle forêt, de petits villages tranquilles, de champs et de rizières jusqu'au "Domaine Saint François" où vous attend un succulent et bien mérité déjeuner réalisé avec les produits de la ferme.

Crédit photos : Gilles Gautier

Avant de retourner à Tana, vous découvrez le travail que cette ferme réalise en faveur des plus démunis et dans laquelle vous pouvez acheter les fromages de leur production.

Au départ de Tana et retour à Tana : Tarif : A partir de 100 000ar/personne 

*******************************************

2 - "La descente de la Mania"

  • Points forts
  • Se fait sur la RN7 (facile à inclure dans un circuit)
  • Se fait en 2 jours
  • Très bonnes sensations de rafting.
  • Un parcours en immersion totale dans le paysage.
  • Bivouac au bord de l'eau.
  • Visites de villages typiques.

Malgré sa brièveté, ce circuit vous emmène au coeur d'une campagne attachante superbement isolée par un relief accidenté et l'absence de points d'accès à la rivière entre la mise à l'eau et la récupération une quarantaine de kms plus bas.

Pas de lémuriens ni de grandes forêts sur cette région et les paysages sont avant tout minéraux.

La vallée de la Mania est assez encaissée ne laissant que peu d'espaces pour les rizières mais les paysans Betsiléos et Mérina qui peuplent la région ont su utiliser leur savoir faire pour s'établir en petites communautés séparées par les coudes de la rivière.

La navigation n'est pas extrême et bien peu de sections vont au delà de la classe III. C'est un niveau assez familial, mais nécessitant toutefois des manoeuvres assez précises pour aborder les seuils les plus importants. Nos guides de rivière sauront vous encadrer pour affronter sereinement les pièges de la Mania.

Pendant ce temps là, l'équipe logistique gère les bagages et le camp. Vous n'aurez que le plaisir de la navigation, et une fois à terre, vous aurez le temps d'aller vous promener, visiter les hameaux installés sur les collines, à l'abri des crues redoutables de cette rivière. Les amateurs d'oiseaux seront comblés par la diversité des espèces qui trouvent refuge dans les bosquets de végétation et de roseaux qui subsistent encore le long des berges. Malheureusement, plus de crocos sur cette partie de la rivière. On ne les signale qu'une quinzaine de kms après le bac d'Ambondromisoatra, notre point de sortie, le dernier accessible avant la côte, .... à 450 kms plus bas..! 

 

  Le déroulé de la descente

J1 - Nous avons rendez vous avec les embarcations sur la RN7, à une quarantaine de kms d'Ambositra au pont franchissant la Mania. Impossible de le manquer, il n'y a pas deux pont comme celui là dans tout Madagascar.!

Votre descente commence par une petite marche, l'équipe de la logistique a préparé le matériel à 15mn de là, après la série de rapides visibles de la route, tentante, mais dangereuse.! Non content d'avoir recencé une quinzaine de siphons sur 1 km, le passage se termine par une étroiture infranchissable.!

 

C'est donc juste après ce passage que vous recevez une rapide formation aux manoeuvres et à la sécurité. Rien de bien compliqué, mais votre guide aura besoin de votre aide pour garder les meilleures lignes.

Une fois équipés (casques et gilets), les bagages répartis entre porteurs et sacs étanches embarqués, nous prenons la rivière. Rien de bien difficile ni de dangereux sur ce parcours, mais des enchaînements superbes de rapides soutenus et très ludiques tout au long de la journée. Nous arrivons dans l'après midi à la hauteur d'une "perte" tout à fait spectaculaire: La rivière disparaît dans un chaos de blocs monumental sur près de 500m pour ressurgir au pied de cet amoncellement titanesque de granites. C'est l'occasion de s'arrêter pour la nuit et nous devrions arriver sur un camp déjà installé. Il ne vous reste qu'à vous allonger et déguster un thé, un punch, des cacahuètes fraîchement grillées...

J2 - Les brumes matinales dissipées, nous reprenons le cours de nos aventures. Il reste encore quelques superbes passages à affronter, puis en fin de matinée, nous atteignons la plaine de Soavina; La Mania serpente mollement entre quelques collines jusqu'à ce que nous atteignions le bac et le bout de la piste généralement en début d'après midi.

Ambondromisaotra est un petit village à quelques kms de Soavina, une bourgade plus importante. C'est ici que vous récupérez vos véhicules pour rejoindre Ambositra et retrouver votre hôtel.

Départ Fatihita arrivée Ambondromisoatra : Tarif : A partir de : 320 000ar /pax

 

**************************************************

3 - "Le Lac Itasy"

Points forts

  • A deux heures de Tananarive.
  • Possibilités de 1, 2 ou 3 journées.
  • Paysages volcaniques uniques.
  • Aprentissage de pêche à l'épervier.
  • Bivouac au bord de l'eau.

 

Le lac d'Itasy se trouve à 120km à l'ouest de Tana. C'est le troisième plus grand lac de Madagascar.

Parfait pour passer un week-end ou plusieurs jours au grand air. A 2h à peine de Tana, sous le soleil du Moyen Ouest Malgache,

les eaux du lac vous attendent.

Des virées à consommer entre amis ou en famille, sans aucune modération.

Naviguez paisiblement le long des rives et découvrez l’Itasy d’un nouveau point de vue.

Découvrez la vie simple et rustique des paysans et pêcheurs qui vivent sur ces rives vivantes et animées

 

   CIRCUITS EN PENSION COMPLETE

 

 

A - Ballade sur le lac. 1 jour

Excursion de la journée. Départ d’Ampefy entre 7h30 et 10h00 selon votre convenance.

Traversée du lac Itasy et excursion au lac d’Ilempona.

Pique nique au pied de la cascade et retour en longeant la rive est. Arrivée vers 17h00.

 

Au départ d'Ampefy, retour à Ampefy : Tarif : à partir de 50 000ar

 

 

 

 

 

B - Week end découverte. 2 jours

Départ d’Ampefy entre 7h30 et 10h00 selon votre convenance.

Navigation vers l’îlot de la vierge et campement aménagé en bord de lac.

Pêche à la ligne en fin d’après midi.

Le lendemain, montée à l’îlot de la Vierge, apprentissage pêche à l’épervier et descente le long de la rive ouest du lac.

Arrivée et retour en véhicule vers 17h00.

Au départ d'Ampefy, retour à Ampefy : Tarif : à partir de 160 000ar

 

 

 

 

C - Le P’tit tour. 3 jours

Départ d’Ampefy entre 7h30 et 10h00 selon votre convenance.

Navigation vers l’îlot de la vierge et campement aménagé en bord du lac.

Pêche à la ligne en fin d’après midi.

Le lendemain, montée à l’îlot de la Vierge, apprentissage pêche à l’épervier et traversée du lac jusqu’à l’îlot sacré en rive Sud.

Campement et retour le lendemain avec pique nique au lac d’Ilempona.

Arrivée à Ampefy vers 16-17h00.

 

Au départ d'Ampefy, retour à Ampefy : Tarif : à partir de 300 000ar

 

 

 

 

 

D - Le Grand tour. 3 jours

Départ d’Ampefy entre 7h30 et 10h00 selon votre convenance.

Navigation vers l’îlot de la vierge et campement aménagé en bord du lac.

Pêche à la ligne en fin d’après midi.

Le lendemain, montée à l’îlot de la Vierge, apprentissage pêche à l’épervier et traversée du lac jusqu’à l’îlot sacré en rive Sud.

Le troisième jour, nous explorons lacs et canaux de la partie sud est du lac, la plus isolée et inaccessible.

Retour en longeant la rive est du lac avec pique nique au lac d’Ilempona., arrivée à Ampefy vers 16-17h00.

 

Au départ d'Ampefy, retour à Ampefy : Tarif : à partir de 400 000ar

 

 

 

 

 

*********************************************

 

4 - "Descente du Maingory"

Points forts

  • Facile à inclure dans un circuit sur l'Est.
  • Bivouac en brousse.
  • Grosse ambiance.
  • Accessible à tous.

 

  Le Maningory est un des grands fleuves qui descend des Hautes Terres pour se jeter dans l’Océan Indien, juste au nord de Fenoarivo.

  La descente s’effectue en raft afin d’affronter les nombreux rapides qui jalonnent ce parcours.

  Sans être réservé aux seuls experts de l’eau vive et tout à fait sécurisé, le Maningory est une rivière sportive qui vous procurera des instants de grande émotion, au coeur de la forêt de l’est.

Nos guides , tous entraînés et connaissant parfaitement la rivière sauront vous faire découvrir en toute sécurité les joies du rafting en eau vive.

Le parcours d’une quarantaine de kilomètres s’effectue en deux jours avec un bivouac sur les rives du fleuve, en pleine brousse, bien loin de la route et des touristes de la côte.

Nos équipes sauront vous procurer les services indispensables à une descente dans d’excellentes conditions de confort tant sur la rivière que sur le campement dont ils ont également la charge.

Un parcours superbe de deux jours à déguster en famille ou entre amis lors de votre séjour... 12 mois par an.

 

 

 

Rendez vous est pris pour un départ matinal, afin de profiter au maximum de la journée. C’est vers 7h que notre véhicule vous récupérera pour le transfert vers la mise à l’eau sur la route de Vavatenina, à 1h de Mahambo.

A votre arrivée, l’équipe est rapidement opérationnelle et vous aurez l’occasion pendant la préparation du ou des bateaux, de suivre une rapide séance d’initiation et de conseils (technique, sécurité, …) afin d’aborder la rivière l’esprit serein.

 

La première partie est en fait un affluent du Maningory, beaucoup plus petit, manoeuvrier et technique. Nos barreurs auront besoin de votre aide pour négocier seuils et rapides, parfois impressionnants, jamais dangereux.

Après quelques heures à louvoyer entre rochers et chutes bruyantes, nous finissons par rejoindre le Maningory et abordons alors une partie très calme de la rivière.

En milieu d’après midi, nous établissons le camp au milieu de cette grande plaine enchâssée entre les montagnes verdoyantes de la région.

Le camp est monté par nos responsables pendant que vous partirez explorer les abords du site, discuter (je devrais dire communiquer) avec les Zanatany (enfants du pays) qui viennent toujours nombreux assister à nos passages, curieux, intrigués, amusés.

Nous sommes déjà à plusieurs heures de marche de la route et peu de ces enfants ont eu l’occasion de vivre ou même expérimenter, le monde moderne.

Nous sommes bien loin des stations balnéaires de la côte et des minibus de touristes, pas toujours très éco sensibles.

Le contact est direct, naturel, sans artifices ni intérêt mercantile, la population Betsimisiraka dans son élément naturel.

 

Les tentes montées, l’apéro local (punchs dérangeants, jus de fruits, amuse gueule et autres saveurs locales) sont servis et vous n’avez plus qu’à décompresser en attendant le repas, savoureux mélange de saveurs locales préparé par notre équipe.

 

 

 

 

 

 

 

Après une longue journée d’efforts, les soirées sont courtes et vous aurez tôt fait de rejoindre votre tente pour apprécier le confort de nos matelas gonflables et le silence bruissant de la forêt tropicale.

Le lendemain, le petit déjeuner est libre de 7 à 8h, vous donnant le temps d’émerger tranquillement et sans hâte de votre nuit.

Servi à la mode occidentale avec toutefois une touche locale et tous les fruits de saison disponibles, c’est un repas essentiel qui vous permettra d’affronter les rapides à venir avec toute l’énergie nécessaire.

Nous embarquons généralement vers 9h du matin, laissant le soin à l’équipe logistique de gérer le camp et le matériel.

Après une petite heure d’échauffement, nous abordons la section de rapides du jour.

Il n’y en a qu’une mais elle dure près de 8kms, ce qui nous prendra sans doute toute la matinée.

La rivière est devenue un fleuve et les vagues se font plus impressionnantes, nous forçant à naviguer dans des passages de classe IV, voire V selon les niveaux d’eau.

On ne peut pas vous affirmer que tout le monde passera à l’eau aujourd’hui mais nous ne nous engagerons pas à vous garantit un parcours au sec pour tous, …

Sans dangers, les rapides sont spectaculaires, avec un volume d’eau bien plus important que sur la première journée.

Les arrêts sont nombreux pour reconnaître les passages au cours changeant selon la saison et ce n’est qu’en début d’après midi que nous rejoindrons des eaux plus calmes, nous permettant de glisser sereinement jusqu’au pont et la route nationale.

Les arrivées sont prévues en milieu d’après midi et vous devriez être rentrés à votre hôtel avant la nuit, fourbus, les yeux encore emplis des aventures que vous aurez vécu avec nous.

 

Tarifs : en fonction du point de départ et d'arrivée. Nous consulter.

 

 

 

*********************************************

5 - "Descente de la Sahatandra"

 

Points Forts

  • Facile à inclure dans un circuit sur l'Est.
  • Le transfert en train.
  • Bivouac en brousse.
  • Grosse ambiance.
  • Accessible à tous.

 

 

 

                                                                                                                                             

Vous avez opté pour un circuit au vert, alors nous vous proposons de parcourir la falaise de l’Est de la manière la plus originale qu’il soit !

En train d’abord, de Perinet à Lohariandava

Et puis en raft jusqu’à Anivorano ou il vous restera à affronter les 12 kms de pistes boueuses qui longent la Sahatandra jusqu’à sa jonction avec le canal des Pangalanes, près de Brickaville

4 Jours du départ de Perinet en train à votre arrivée par la rivière à Anivorano d’où une piste vous permettra de retourner vers des plaisirs plus balnéaires et reposants.

4 jours pour tous car ce circuit est ouvert au plus grand nombre.

Il est recommandé, mais pas obligatoire, de savoir nager, et d’aimer le contact direct avec la Nature.

Pas de marathon de l’impossible, juste 4 jours de descente sportive au milieu de la forêt de l’Est encore très bien préservée par endroits.

Un rythme qui vous permettra d’explorer les petites gares perdues dans la forêt, pêcher la surprise du chef, chasser le lémurien ou le martin pêcheur à coups de méga pixels, ou simplement contempler le courant propice aux rêves, …

Bienvenue au coeur de la forêt tropicale humide pour un circuit très, très vert.

Une aventure de 4 jours qui va vous emmener dans un univers surprenant auquel bien peu ont accès. Vivez le comme un privilège, une chance de découvrir cette région autrement qu’au travers des circuits organisés pour minibus en mal de cartes postales.

 

 

 

  J1 : Le Tchou-Tchou de la forêt

  • La première journée démarre calmement avec ce voyage qui semble tiré d’une image d’Epinal. Difficile de croire qu’à l’heure du TGV, ce train  apparaît encore comme une merveille de technologie au caractère hautement imprévisible.
  • Les arrêts dans les petites gares isolées du reste du pays par le caractère particulièrement abrupt de cette partie du trajet, reste une occasion rare de découvrir le quotidien de ces paysans de l’Est et de goûter aux produits du terroir (fruits exotiques, écrevisses, …).
  • Arrivés à destination, nous devons traverser la rivière pour établir le campement sur une langue de sable face au village de Lohariandava. L’après midi, ballade en forêt.

  J2 : Les rapides de la Sahatandra.

  • Les choses plus sérieuses commencent de bon matin et la journée se partage entre reconnaissances des passages et rapides.
  • Rien de surhumain ou de trop radical, juste de superbes enchaînements entre blocs de granite et forêts impénétrables.
  • Malgré notre connaissance de la rivière, le caractère changeant et capricieux de ces cours d’eau, nous oblige à une grande prudence et la plupart des passages délicats doivent être reconnus/inspectés avant de se lancer dans le courant.
  • La falaise de l’Est est principalement composée de granites au grain assez épais. Ces roches s’érodent difficilement et ont façonnées le lit des rivières locales. Les passages sont plutôt techniques et nécessitent une très bonne lecture de la rivière.
  • Les rivières relativement courtes ne brassent pas de très gros volumes comme sur le flanc Ouest et imposent un rythme bien particulier.

  J3 : Au pays des Bambous

  • Deuxième journée de descente. Bien que le relief s’adoucisse progressivement, le rythme de cette rivière reste merveilleusement équilibré et régulier.
  • Pas de terribles surprises à craindre, la Sahatandra qui s’est mêlée à la Vohitra, continue de descendre les pentes de la falaise de l’Est en créant des passages multiples et changeants .

 

 

J4 : Chez les coupeurs de canne

  • Cette fois ci, nous sommes bien sortis des contreforts de la falaise de l’Est et la plaine du littoral se profile déjà.
  • Encore quelques vaguelettes au départ et puis les flots se régulent totalement. Le courant nous porte encore en descendant vers le canal des Pangalanes mais la rivière s’est élargie, les vagues ont disparu et il ne nous reste plus qu’à glisser le long des bosquets de bambous intercalés entre les champs de canne qui semblent couvrir toute la région.
  • Bientôt c’est l’arrivée à Anivorano.

Tarifs : Nous consulter.

 

 

 

Crédit photos : Toutes les photos ci dessus : Gilles Gautier

********************************************

 

6 - "Descente du Mangoky"

 

(En cours de réalisation)

 

 

 

********************************************

 

7 - "Le pays vezo en pirogue à voile et à balancier"

C’est en compagnie de piroguiers « Vezo », marins exceptionnels, nomades de la mer, que nous parcourons, en pirogue à balancier, et à l’intérieur de la barrière de corail, tout le littoral occidental, qui relie le petit village de Tsifota (60 km au nord de Tuléar), à Andavadoaka.

Bivouacs sur la plage, eau translucide, langoustes et poissons grillés. 4 ½ journées de cabotage côtier, à la rencontre des populations locales, accessibles pour certaines, uniquement par la mer.

Logement sous la tente et dans des petits hôtels locaux. Un vent de liberté totale !

Réalisable toute l’année avec vent plus capricieux de juillet à septembre – (vent du nord)

 

Tarifs : nous consulter

 

********************************************

 

POUR VENIR A MADAGASCAR

Les circuits et séjours présentés sur ce site sont  gérés par différentes agences réceptives ou/et prestataires officiant sur la Grande Ile depuis de nombreuses années.

Elles/ils sont sélectionnés en fonction de leur connaissance de la partie de l'ile ou se déroule votre circuit ainsi qu'en fonction de leur particularité.

Ce sont également elles et eux qui gèrent la partie facturation de votre circuit.

 

voyage-madagascar.net est le site-catalogue d'un consulatnt en tourisme à Madagascar relayé sur le terrain par des équipe Franco-Malgache réceptifs de plusieurs agences de voyage françaises. Vous trouverez sur ce site, une page de contact pour recevoir des informations sur le voyage, les infos pratiques, les différents circuits classiques (Découvertes malgaches, nature malagasy, hautes terres aux sables blancs, les pangalanes, la grande boucle du sud, Tsingy et Baobabs), les circuits randonnées (La route du sud, mada du nord au sud, de Diégo à Nosy Be, Antalaha cap Massoala Tana, Zafimaniry Andringitra Vezo, et Tana Fort Dauphin), Grandes randonnées (des orchidées aux jacinthes d’eau, des orchidées aux Aloès et au pays des pierres), Treks (combiné Zafimaniry Betsiléo Tanala, Ibity Isalo Makay Vezo, Ankaratra Mont Ibity Pic Boby Makay Vezo et Tsiribihina Tsingy Baobabs Makay Vezo), des circuits VTT, des circuits Eau Vive et Cabotage, Circuits Quad, circuits à thème, camp Vezo, circuits Accessibles, circuits croisières, séjours solidaires, birdwatching, des circuits à la carte, les conditions générales ainsi que des liens partenaires.